Shop Mobile More Submit  Join Login
About Deviant Lugi-sanFemale/France Group :icontf-prime-forever: TF-Prime-Forever
 
Recent Activity
Deviant for 5 Years
Needs Premium Membership
Statistics 120 Deviations 1,834 Comments 6,853 Pageviews

Newest Deviations

Random Favourites

deviation in storage by NinjaKato

Groups

:icontf-prime-forever:

Friends

Watchers

deviantID

Lugi-san
France

Activity


Chapitre 1 : Quand tout a commencé...

"Maintenant, réveille toi..."

Ses mots résonnaient sans cesse dans la tête d'un adolescent, alors qu'il se réveillait, arrivant au terme d'un voyage en train qui lui semblait être une éternité. Le garçon, brun aux yeux bleu ciel, s'empressait de ranger quelques affaires, alors que le haut-parleur annonçait : "Votre attention s'il vous plait. Nous arrivons en gare de Lempios. Il s'agit de notre terminus. Nous vous souhaitons un agréable séjour."

Patati, patata. Le discours habituel du conducteur de train. Malgré tout, après avoir réunis ses affaires, il ne semblait pas plus pressé que ça de descendre. Trainait non loin de lui, une petite lettre d'embauche, où l'on pouvait lire le nom de la ville. Le garçon venait tout simplement pour emménager dans ce qui serait la ville de son nouveau travail. Un livreur, d'après la lettre. Pourquoi pas? On avait toujours besoin de quelqu'un pour livrer quelque chose. Il n'y avait point de sot métier en ce monde?

<center>*_*_*_*_*_*_*_*</center>

Le train était arrivé en gare. Une grande gare, avec quatre ou cinq voies en parallèle. Mais aucun train sur le départ. En bordure, des petits magasins de toute sorte : vêtements, librairie, presse, boulangerie... c'était relativement bien pensé. L'adolescent descendait enfin de son wagon, d'un pas lent et peu entrain. Sept heures de voyage en position assise lui avait engourdi les jambes probablement. Il était vêtu d'un t-shirt noir surmonté d'une veste de la même couleur, qui était brodé de jaune et de rouge. Il portait un pantalon dans le même style. Visiblement pas la mode de la région. Il venait de loin, de très loin.

Il sortit alors la lettre de sa poche de veste et la relu avec attention. Il devait se rendre au bâtiment 807, troisième étage, appartement B2. A ce qui était écrit, le garçon notait qu'il serait en colocation avec deux autres personnes, sans doute de la même entreprise de livraison? Après un léger soupir, il se mit en route, dans une ville qu'il ne connaissait absolument pas. Mais au moins, les gens du coin parlaient la même langue. C'était déjà une bonne chose, non?

L'adolescent marchait depuis une bonne demi heure, et observait la ville autour de lui. Elle semblait être relativement moderne pour une ville perdue non loin du désert. Des gratte-ciel. Des bâtiments en verre. Des routes. Des véhicules. Des transports en commun. Et même un grand bâtiment somptueux et richement décoré sur lequel on pouvait lire : "Parlement" en grosses lettres dorées. Mais les grilles étaient closes. Sans doute on avait pas le droit de visiter. Quelle importance? Il continuait son chemin comme si de rien n'était.

Quelques rues plus loin, son regard se posa sur un attroupement de véhicules militaires. De gros tanks barraient une route d'où s'échappait une fumée noire. Armé de son sac de voyage, le garçon aux cheveux bruns s'approchait lentement, quand un militaire plutôt baraqué lui barra la route de son bras. Il le regardait sévèrement, et le mit en garde : "Cette route est interdit aux visiteurs, gamin. C'est dangereux. Retourne chez toi. Et que je ne t'y reprenne pas !"

L'adolescent voulu poser une question mais s'y résigna. Après tout, ce n'était peut être pas ses oignons. Il était quand même curieux de savoir ce qui s'était passé...fuite de gaz? Attentat? Un frisson lui parcouru la colonne vertébrale et le laissa de marbre pendant quelques instants. Et c'était dans cette ville qu'il allait vivre? Pauvre de lui. Il passa son chemin, et continua ses recherches.

<center>*_*_*_*_*_*_*_*</center>

Ce fut au centre ville qu'il trouva les bâtiments 806, 807 et 808. Il s'empressa de se diriger vers celui qui l'intéressait... passant par une ruelle plutôt glauque et sombre... la porte d'entrée était dans l'obscurité la plus totale en effet. Quel accueil. Parlant d'accueil, il n'y en avait même pas. Il y avait bien un comptoir...mais personne derrière? Ne voulant pas attendre le concierge, le garçon se glissait derrière pour regarder le tableau de clés accrochées là. La clé de la chambre B2 du troisième étage était présente. Il la prit et repassa de l'autre côté du comptoir, avant de noter qu'un immense escalier se dressait devant ses yeux. Les yeux qui se détournaient vers une porte d'ascenseur où une affiche trônait pour indiquer qu'il était en panne. "Forcément..." pensa le garçon à haute voix, d'une extrême lassitude. Il devait grimper jusqu'au troisième étage avec sa valise. Ce qu'il entreprit de faire... et une fois arrivé à destination, se rendit devant la porte de l'appartement. Mais en voulant y introduire la clé, il remarqua que celle ci était entrouverte. Étaient ce ses futurs colocataires? Sans frapper, le garçon entra dans son logement.

Il y avait un grand salon et un coin salle à manger. Au milieu, trainait un téléviseur grand format, qui était bloqué sur la chaine des informations. Ils parlaient de l'accident survenu en ville. Mais le châtain ne s'y attarda pas longtemps, il alla directement au fond où il trouva deux chambres, et une salle d'eau. La première chambre était composé d'une bibliothèque, d'un lit double et d'une grande fenêtre donnant sur la rue. L'autre était plus petite, un lit simple, une petite armoire et une fenêtre toute aussi petite. Posant sa valise dans le couloir, le garçon entrait dans la plus grande chambre, et s'approcha de la vitre. Une belle vue, c'était le cas de le dire.
Il y avait une grue visible également, surement pour des travaux non loin. Il était vrai que la ville aussi moderne était elle, semblait encore en développement par endroit. Ses pensées furent alors interrompues par une voix grave : "Hey toi ! Voleur !".

Le châtain sursauta alors et se retourna, pour se voir plaquer dos sur la vitre par un autre garçon. Brun aux yeux bleu nuit, il semblait du même âge. Il portait un t-shirt bleu avec un logo blanc en son centre, et un pantalon marron. La colère se lisait dans son regard, alors que son visage était à deux centimètres du sien.
"On...On peut discuter?" Se risqua le nouvel habitant.
"Je ne crois pas non. Tu entres sans autorisation dans une chambre, et tu viens piller en pensant qu'on ne te verrait pas faire? Et d'ailleurs...comment tu es entré? Réponds !" Demanda l'énervé de service en continuant de le plaquer pour ne lui laisser aucune échappatoire.
"Je suis entré...la porte était ouverte...enfin entre-ouverte...je ne suis pas un voleur ! Je viens ici pour emménager...et en passant...tu peux me lâcher? Tu me fais mal? S'il te plait?" Répondit le châtain en habits noirs, baissant le regard devant son agresseur.
"Siph' ! Attends !! Ow..." les interrompit un autre arrivant, depuis le salon, d'une voix un peu paniquée.

Entra alors une troisième personne. Enfin...pouvions nous appeler ça une "personne"? Le garçon fût étonné en effet, de voir ce deuxième personnage entrer dans la chambre. Sa peau était orangée...et...son visage...lui rappelait ces petits pains d'épices que toute bonne maman faisait à son enfant en maternelle. Il était vêtu d'une marinière bleue et blanche. Étrange. Un biscuit...un biscuit qui se mit à parler en plus !

"C'est...C'est moi qui est mal fermé la porte je crois...pardon ! Je pensais l'avoir claqué...mais tu sais dans quel état elle est?" Pleurnichait limite le petit biscuit.
"...ce n'est pas grave, Bri'. Le plus important, c'est d'avoir attrapé ce voleur ! Tu préviens la police?" Répondit le garçon au t-shirt bleu.
"Euh oui, à ce propos...je crois que c'est notre nouveau colocataire...tu sais...euh, non tu ne sais pas...j'ai aussi oublié de t'en parler..." Commença la brioche d'un ton nerveux.
"Plait-il?" S'interrogeait l'autre en faisant les yeux ronds?
"Tu peux me lâcher ou pas??" Se risqua le troisième, toujours dans sa position inconfortable.
"Hum... j'ai reçu une lettre du patron. Il va vivre avec nous. Il vient du Nord, et a été muté ici.

Il devait arrivé ce matin à la gare, sauf que...je pensais que ce matin ça devait être demain matin...pardon...et donc...je pense que tu peux le lâcher?" Expliqua calmement le biscuit en tenant une lettre devant lui.

Mais cela ne semblait pas convaincre l'agresseur pour autant. Il demanda à son collègue de bien lire la feuille, de noter le nom de ce nouvel arrivant. Aussi, il regardait de nouveau le soi-disant voleur qui semblait de plus en plus stressé.

"Ton nom dans ce cas. Si tu n'es pas un voleur, on le saura tout de suite." Demanda Siph' d'un ton neutre.
"Un...Unster...Unsterblicher...ou Sébastien... je ne sais pas ce qui est écrit sur votre feuille..."
"Les deux sont écrit. Je crois qu'on peut le disculper pas vrai, Siph'? Hein?"

Le concerné fronça les sourcils, et lâcha son étreinte au col d'Unster sans plus attendre. Ce dernier se glissa derrière la brioche, se sentant plus en sécurité auprès d'elle. Le garçon au t-shirt bleu passa une main dans ses cheveux, et semblait embêté. Aussi, il décida de s'excuser.

"C'est bon. Je ne vais pas te manger. Mais avec les temps qui courent on n'est sûr de rien? Tu comprends ma réaction?"
"Je comprend surtout que...t'es impulsif. Mais soit." De toute façon, il ne pouvait pas être plus énervé, si?
"Calmez vous tous les deux, et recommençons depuis le début !" Disait la brioche en se tournant vers Unster, et en lui prenant les deux mains, montrant son plus grand sourire.
"Je m'appelle Superbrioche, mais tu peux m'appeler Brioche...ou Bri', c'est encore plus simple ! Mon apparence doit te choquer un peu non? Je ne suis pas comme tous le monde...mais je t'assure que je ne suis pas méchant pour autant ! Promis !"
"Non non...je n'ai rien à dire là dessus...ne t'en fais pas...Je m'appelle Unsterblicher...Unster, ce sera tout aussi pratique pour vous... et..." Il levait les yeux vers l'agresseur qui avait les siens posés sur la bibliothèque à vrai dire.

"Siphano." Répondit il sèchement et sans plus.
"Il a l'air grognon comme ça, mais quand on le connait, c'est un véritable amour." Ajouta Brioche en riant de bon cœur.

"Bri! C'est...C'est faux. Enfin bref. Tu es...là pour le travail de livreur toi aussi? Nous, nous avons commencé il y a une semaine. Et tu tombes à pic. Nous allions partir livrer notre commande du jour. Tu pourras...observer comment ça se passe comme ça?" Disait Siphano en ne lâchant pas son regard de l'étagère remplie de livres.

Unster semblait tout aussi mal à l'aise. Il était vrai qu'une agression n'était pas le meilleur moyen de débuter une amitié. Fort heureusement, il avait une confiance aveugle en Brioche, qui semblait surexcité à l'idée de travailler tous ensemble. Il lâchait les mains d'Unsterblicher et alla dans le salon pour récupérer un petit paquet enveloppé dans du papier marron, et solidement attaqué par une ficelle.

"On doit livrer ça à NoufNouf." Expliqua la brioche.
"NoufNouf?" Questionna le nouvel arrivant.
"Un petit magasin près de la gare. Peut être l'as tu vu en arrivant en ville?" Répondit Siphano tout en rejoignant Brioche dans le salon.
"...Peut être. Je n'ai pas fais attention."

Unster se massait le bras. De toute façon, il fallait suivre le mouvement. Ainsi, il exprima son accord dans le fait de les accompagner pendant cette petite livraison. Sans doute auraient ils le temps le soir venu, de s'expliquer mieux?

Après avoir bien fermé la porte, tous les trois descendaient en silence les escaliers de leur bâtiment, et une fois dehors, ce fût Brioche qui brisa ce silence.

"Quel temps magnifique..."

Il pleuvait. Unster avait remarqué les nuages noirs montant lors de son chemin, mais il n'avait pas pensé qu'il ressortirait aussi vite de son bâtiment.

"Je vais encore gonfler..." soupira tristement la brioche.
"Tu es vraiment fait de...?" Se risqua le garçon habillé en noir.
"Bien sûr ! Mais ne t'en fais pas...je suis plus solide que tu ne le penses !"

Ainsi, Brioche prit la tête du convoi en marchant fièrement le long du trottoir. Siphano lui avait quand même fourni un parapluie. Eux ne risquaient pas de fondre sous cette pluie fine, bien que l'idée de tomber malade pour un premier jour de boulot ne plaisait guère à ce dernier non plus. Siphano marchait aux côtés d'Unster, et le silence s'était installé entre les deux. Ils regardaient Brioche qui marchait devant, non loin. S'il n'avait pas été là, il n'y aurait jamais eu de dialogue entre eux deux, c'était certain.

"Désolé au fait." Lâcha subitement Siphano.
"...j'aurais du frapper, c'est à moi de m'excuser, tu sais?"
"On était dans une chambre annexe...je t'avouerais.."
"Quoi? Tu pillais une chambre toi aussi?" S'esclaffa Unster en entendant la vérité.
"Elle était ouverte." Répondit Siphano d'un sourire malicieux qui voulait tout dire. Finalement, il n'était peut être pas si méchant...
"On y résiste pas~!" Termina le garçon en noir d'un clin d'œil.

<center>*_*_*_*_*_*_*_*</center>

Après une bonne demi heure de marche, comme à l'aller, le groupe était arrivé à la gare où tout avait commencé pour le jeune Unster. Brioche semblait à l'arrêt, un peu perdu. Pourtant ce n'était pas la foule qui allait gêner. La ville était pour ainsi dire...bien déserte en fin de compte. Le garçon biscuit se tourna vers ses acolytes.

"Tu te souviens de l'endroit où c'est?" Questionna t-il en regardant Siphano, puisque son autre ami était sans doute aussi perdu que lui.
"Pas vraiment. On est arrivé par l'aéroport nous...et je ne connais pas du tout cette partie de la ville." Soupirait tristement Siphano.
"Il n'y a pas de plan?" Demanda Unster en cherchant ce dernier sur les murs de la gare. "Ou bien...cherchons, la gare n'est pas grande à l'infini tout de même !"

C'était simple et logique. Brioche gardait parapluie et paquet contre lui, tout en commençant à errer dans les galeries avec ses deux compagnons. Au moins, grâce au toit de verre, ils étaient à l'abri de la pluie. Les recherches pouvaient donc durer.

Ce fût Unster qui pointa la boutique "NoufNouf" après quelques minutes de recherche. Une petite boutique de vêtements tenu par un homme d'un certain âge. Il semblait s'ennuyer ferme derrière son comptoir. Quelque chose étonna Siphano, le magasin d'à côté était fermé, et les vitres étaient brisés, la pancarte "Virgin Mega Store" brûlée...quel quartier sympathique.

Siphano s'approchait du comptoir, et l'homme les remarqua tous les trois.
"Bonjour?"
"Bonjour. Nous sommes du service de livraison. Nous devons remettre ce paquet à un...Mr. Freddy."

Disait Siphano en pointant le paquet que Brioche tenait dans ses mains.
"C'est moi même. Oh, vous êtes du service de livraison? J'ai quelque chose pour vous. Disons que c'est...un petit cadeau de bienvenu?"

Le vendeur prenait le paquet, signa le bon que lui tendait Siphano, avant de pointer l'arrière boutique. Les trois garçons s'y rendirent donc avec l'accord du gérant, et furent étonnés d'y trouver trois uniformes, ainsi qu'un deuxième paquet, plus petit.
"On va s'habiller avec ça?" Demanda Unster d'un ton assez réticent. Il aimait ses propres habits. Mais il fallait s'habiller pour le travail. C'était une obligation.
Après s'être changé, ils se regardèrent tous les trois. Siphano émit un rire en regardant ses acolytes.

"Jolie couleur que le rose, messieurs."
"C'est du saumon !" Protesta Unsterblicher.
"Boah...je me dis que tout me va. Mais toi tu t'es mis en bleu, comme par hasard?" Répondit Brioche en souriant à Siphano. Il adorait le bleu. C'était sa couleur favorite.
"Après c'était ça ou la tunique jaune brillante, et ça ne me faisait pas du tout envie, crois moi !" Continua Unster en croisant ses bras le long de son torse.
"Bien, et ce paquet?" Demanda Siphano à son ami brioché.
"Il s'agit d'un exemplaire de la "Déclaration des Droits des Zombies". Il faut le livrer au parlement. Enfin, le déposer dans leur boite aux lettres." Répondit Brioche en lisant la lettre posé sur le paquet en question.
"La déclaration de...quoi? Des zombies? Ça n'existe pas?" Fit remarquer Unster en riant.
"C'est peut être un code secret?" Se demanda Brioche d'une voix pleine de mystère.
"Quoiqu'il en soit, j'aimerais bien que ça soit livré avant la nuit..." disait Siphano en avançant vers la sortie de la réserve. Quand un gargouillement le stoppa net...
"...J'ai rien mangé depuis longtemps." Répondit Unster pour sa défense, sachant que le bruit venait de son ventre.
"Raison de plus pour aller vite." Répondit Siphano, en souriant.

<center>*_*_*_*_*_*_*_*</center>

Après avoir remercier le fameux Freddy, le trio se rendit au centre ville. Trouver le parlement fût plus simple, puisque les trois l'avaient remarqué en arrivant en ville la première fois. C'était ce grand bâtiment aux portes dorées qui bordait le début de leur avenue. Brioche se dirigea vers la boite aux lettres, et mit le paquet dedans. Il revenu alors vers ses compagnons.
"C'est fait !" Avoua le jeune d'un air jovial.

"On va pouvoir rentrer. Et nourrir notre pauvre ami...tu verrais ta tête..."
"Tu aurais cette tête après un si long voyage, mon cher." Taquina Unster en regardant Siph'.
"Rentrons."
"Au fait... vous croyez que c'est une bonne chose de donner des droits aux zombies?" Plaisanta le garçon aux habits saumon.
"Surement pas !" Répondit Brioche, d'une voix très virile.

Après ce petit interlude plaisantin, et un passage à la supérette du coin pour se ravitailler, le groupe était de nouveau au pieds de leur hôtel. Le concierge les attendait cette fois ci à l'accueil.

"Vous voilà. Tenez. Votre patron a déposé ça pour vous."

Trois petites lettres, contenant probablement le salaire journalier. Après avoir remercier le concierge, ils remontèrent à leur appartement.

Ce fût une fois au salon, qu'Unster se risqua à poser une nouvelle question.
"Je suppose que vous vous êtes déjà établis dans la grande chambre?"
"Désolé. Premier arrivé, premier servi." Répondit Siphano en posant un bol de crudités devant son ami.
"Pas grave, j'aurais essayé !"
"Siphano ne couche pas avec les inconnus. Du moins pas la première nuit..."
"BRIOCHE !" S'exclama Siphano d'un air complètement horrifié. Le concerné éclata de rire, suivit par Unster. Il rougissait le bougre en plus. Pauvre de lui. Il alla rapidement se cacher dans la grande chambre, prétextant qu'il voulait prendre une douche. Brioche regardait Unster d'un air malicieux.

"C'est très facile de lui faire des blagues."
"Il va falloir que tu m'apprennes mon grand. Ça a l'air d'être l'éclate." Disait Unster en mangeant son plat.

<center>*_*_*_*_*_*_*_*</center>

Suite au dîner, tous le monde alla se coucher. Unsterblicher était seul dans sa chambre, coucher sur son lit, les mains derrière la nuque, regardant le plafond en soupirant. Sa nouvelle vie venait de commencer. Il devait dormir à présent.
Mais son sommeil fut de courte durée, quand des cris ignobles se firent entendre dans la rue. Le garçon se redressa, regardant la vitre et les volets fermés de sa chambre d'un air paniqué. Des cris...inhumains. Des cris...des grognements plutôt. Pas de nature animale. Il serra sa couverture contre lui, n'osant pas se recoucher, tétanisé par la peur. Siphano venait d'entrer dans la chambre, comme si de rien n'était. Il regardait Unster du coin de l'œil, ce dernier avait les larmes aux yeux.

"Viens." Demanda t-il d'une voix calme et posée.

Sans demander son reste, le nouveau venu, son oreiller serré dans ses bras, suivit le plus âgé jusqu'à leur chambre, où Brioche attendait, assit sur le lit "King's Size".
"C'est comme ça tous les soirs..." Avoua Siphano.
"De...De quoi? Mais c'est quoi?" Paniqua Unster en reculant vers la porte.
"On ne sait pas. On a jamais été voir. Les informations n'en parlent pas non plus. On dirait qu'ils veulent étouffer l'affaire." Répondit Brioche.

"J'ai des boules quiès. Et...si tu veux dormir avec nous...?" Questionna Siphano en posant une main sur l'épaule du nouveau. Unster hocha lentement la tête. Cela voulait tout dire. Siphano comprenait que son ami ne voulait pas rester seul en sachant ce qui se tramait dehors. Si ça pouvait le rassurer. Tous les trois furent dans le lit, et le sommeil s'installa malgré eux... les bruits ne dérangeant plus du moins du monde...

Le lendemain serait une tout autre journée. Et sans doute des réponses, seraient révélées.
Across The Time - Chapitre 1
Une petite fanfiction sur la série tournée par les trois Youtubeurs : Siphano / Superbrioche et Unsterblicher.
Vous pouvez mater leurs aventures sur Youtube o/ !
Les personnages ne m'appartiennent pas. o/

Bonne lecture !
Loading...
Winter is here by Lugi-san
Winter is here
.... Je sais toujours pas à quoi ressemblerait Mistral, la ministre de l'Hiver... Après avoir regardé la "Reine des Neiges", j'ai vu ça dans ma tête.... .w.

Oui, j'ai fermé un oeil parce que je sais pas en faire un. 

Problem?~ 

My Little Pony (c) Hasbro 
Loading...
New Logo? by Lugi-san
New Logo?
Here... I love Lugia. I love Maple leaves. 

So here it is  ! ^^

Lugia (c) Pokemon of course.

Leaves (c) Earth *LOL*
Loading...
Lumina and Ashu [WIP] by Lugi-san
Lumina and Ashu [WIP]
It's been a long time isn't it?

Oh yes.

Ashu is now an Yveltal Poke-Human. ^^

Pokemon (c) Nintendo
Ashu & Lumy (c) Mine
Loading...
  • Mood: Speechless
  • Listening to: The Plagues - Prince of Egypt
  • Watching: French Youtubers
  • Playing: Hyrule Warriors
Salut tous le monde~

Ouaih, je suis une mauvaise Deviant-Member, je sais. C'est que j'ai pas toujours envie de dessiner, et le boulot ça prend du temps.

Mais la saison est passée et je suis en vacances pendant deux semaines \o/

J'espère avoir le temps de pondre quelques dessins ou customs MLP (vu que ça me rend dingue aussi). =) 

Côté vie privée. J'ai enfin la Wii-U que j'ai acheté pour mon anniversaire le mois dernier ^v^! Avec l'édition Windwaker. Elle est trop troptrop belle *v*. Et Zelda Wind Waker en HD, c'est tellement un plaisir d'y jouer. <3 Ce jeu est juste excellent.

J'ai aussi acquis Hyrule Warriors hier. C'est tout juste le meilleur jeu auquel j'ai joué cette année. Ouah. Je connais pas du tout la saga ...euh...Destiny Warriors je crois? Bah mon cochon, dans l'univers de Zelda, avec tous les personnages que j'aime... c'est just OWAH. *O* 

Du coup, avec Super Smash Bros sortit en même temps, ça me redonne envie de looker de vieux RP et fics~~ Certains se reconnaitront~~.

M'enfiiiiiiiiiiiiiin, voilà voilà, quelques news.

Oh wait, j'oubliais un truc. J'abandonne Facebook. J'supprime pas mon compte mais bon, j'y vais plus. 
En revanche j'ai maintenant Tweeter ! Si vous voulez me suivre, pour que je puisse vous suivre ensuite? ^^ Ca me ferait plaisir !

--> twitter.com/YamiLugi


Projets en cours...
  • Equestria Girls "Leafstorm" : en cours
  • Idées de dessins avec Ashu, Lumy, Lugi... bref des Mi-Pokemon, ça me manque.

  • My Little Pony Customs :
  1. "Unsterbliicher" (Youtuber) Pony : 80% (crins de la tête à implanter)
  2. Daring Do (MLP) : 10% (Prête à peindre)
  3. Octavia ou Maud Pie (MLP) : 0% (Applejack prête à être décapitée.)

AdCast - Ads from the Community

Comments


Add a Comment:
 
:iconaurore-castle:
Aurore-Castle Featured By Owner Mar 9, 2014
Hihihi! Regarde ce que je vais relire pendant mon temps libre, nee-chan~ **

marina-san.skyrock.com/

J'ai relu Pokémon Adventures récemment...Alors, fallait bien relire ta fific adorée~ *o* ! <33
Reply
:iconlugi-san:
Lugi-san Featured By Owner Mar 16, 2014
*v* Han mais elle est plus complète ToT !
Reply
:iconaurore-castle:
Aurore-Castle Featured By Owner Mar 16, 2014
Voui, j'ai remarqué ça! ;n; ...Mais je savoure pleinement les chapitres disponibles héhé~ ^v^ Ow, mais tu réalises qu'elle a été écrite en 2004 eh? Et qu'elle a donc 10 ans aujourd'hui? OvO LE TEMPS PASSE SI VITE.
Reply
:iconlugi-san:
Lugi-san Featured By Owner Mar 17, 2014
Wi , je devrais faire quelque chose.... un dessin ptete O_O
Reply
(1 Reply)
:iconangelofdarkness089:
AngelOfDarkness089 Featured By Owner Feb 10, 2014  Hobbyist Writer
Thank you so much for the fave :iconrodimuslaplz: :hug:
I am glad you like my story :)
Reply
:iconlugi-san:
Lugi-san Featured By Owner Feb 10, 2014
It was wonderful *_*
Reply
:iconangelofdarkness089:
AngelOfDarkness089 Featured By Owner Feb 10, 2014  Hobbyist Writer
Thank you :icondragonshy2:
Reply
:iconoptimusprime29:
OptimusPrime29 Featured By Owner Dec 8, 2013  Hobbyist Traditional Artist
NIAAAAAAAAAAAN O vO 

wolverin j'suis ta wolvy et t'es mon ti coeur :afteryourownheart: 

ne t'aime ma Lugi ^v^
Reply
:iconlugi-san:
Lugi-san Featured By Owner Dec 9, 2013
(l) Amwa =D
Reply
:iconoptimusprime29:
OptimusPrime29 Featured By Owner Dec 10, 2013  Hobbyist Traditional Artist
rainbow dash you're miiiiiiiiiiiiine èvé *accrochay* Waving Sparks 
Reply
Add a Comment: